A propos Stan

Musicien, compositeur, créateur d'histoires et autres spectacles musicaux, je souffle mes notes dans les oreilles des plus grands, comme des plus petits ! Collaborations artistiques, concerts, spectacles, je suis ouvert à la création dans toutes ses formes...

La harpe…

Voici ma magnifique harpe classique Daphné 46 de la marque italienne Salvi. J’ai eu la chance immense de l’avoir à mes 16 ans (merci Maman & Dad!).
Elle a 46 cordes, les cordes rouges sont les do et bleues sont les fa. Elle a également 7 pédales (une pour chaque note de la gamme), et chacune a 3 positions : bémol, bécarre et dièse. Les pédales permettent des changements de tonalité pour jouer n’importe quel répertoire !

La flûte peule





Laissez_moi vous présenter mon instrument, que l’on nomme communément la flûte peule, mais également Tambin.

Tambin, c’est le nom donné au palmier rotin dont on fait les flûtes ( fabriquer avec l’écorce de celui-ci).
Peul, c’est pour l’ethnie car à l’origine (une des origines ! ) c’est une flûte pastorale jouée par les bergers Peuls.

Cette flûte n’est pas seulement jouée chez les Peuls, on la retrouve aussi chez les Malinkés.
Ainsi, la Tambin se caractérise principalement par deux répertoires différents : l’un Peul, et l’autre Malinké. Ce sont véritablement deux manières de jouer un même instrument.

La tambin est un instrument diatonique, à seulement trois trous. C’est la voix combinée au souffle qui viennent donner le son caractéristique de la flûte. 
Ses harmoniques sont produites notamment en chantant ou en parlant en même temps que l’on joue.

Dans le Fouta Djalon

Sa pratique demande un investissement entier et sincère que j’ai eu la chance d’éprouver lors d’un voyage en Afrique pour la flûte, mais également avec une pratique régulière et un amour profond pour cet instrument.

Ce n’est qu’une très courte description, alors pour en savoir plus :

Fule.fr

Note d’afrique

Merci et à bientôt !